Publié lefévrier 22, 2015
14

Freelance à Madagascar : un job de rêve ?

freelance à Madagascar
Devenir son propre patron est le rêve de la plupart des malgaches. Sans horaire fixe, ni de compte à rendre. Être son propre chef exige toutefois une certaine autonomie, une bonne maitrise de soi et avoir une conscience professionnelle rigoureuse. À Madagascar, nombreux sont les personnes qui ont migré vers le freelance pour des raisons financières ou envie d’indépendance. Dans tous les cas, travailler en freelance comporte aussi ses avantages et ses inconvénients.

Freelance : les bons côtés.

Les expériences professionnelles s’acquièrent. Elles sont le fruit de  son parcours dans son métier. Marre de la pression en entreprise, par vocation, par obligation se retrouvant sans emploi du jour au lendemain, les motivations sont diverses. Pour les premiers, ceux qui pensent à un job plus cool, il faut arrêter le rêve : freelance c’est souvent plus d’heures de travail que les employés classiques, et, pas ou peu de vacances.

À Madagascar, nombreux sont les travailleurs indépendants qui ont eu du succès. Un fond de commerce de quelques milliers d’ariary a fait d’un jeune commis en cuisine le propriétaire d’un réseau de plus de 40 pizzerias dans tout le pays. Une styliste s’est fait connaître dans le milieu Jet set et a comme revenu mensuel un salaire similaire à celui d’un ministre. Quand on travaille en freelance, ambition, persévérance et motivation sont les maitres mots.

Pour démarrer : un peu de trésorerie et le matos de rigueur dans son activité. Le freelance, c’est une petite entreprise : il faut investir. Que ce soit un traiteur freelance, un organisateur de mariage, un photographe, un agent immobilier (mpanera), un paoiste, paysagiste, rédacteur, etc., être travailleur freelance nécessite d’abord un investissement pour lancer la machine et se faire connaître.

Un travailleur freelance a la possibilité d’accepter ou pas les missions qu’on lui propose. Quand le travail et les conditions ne lui conviennent pas, il peut décliner l’offre au risque tout de même de perdre un client. La flexibilité est la règle. Chez vous, pas d’horaire en principe. Dans les faits, attention à la vie de famille ou vie sociale : on fini par bosser beaucoup et tout le temps : pression des clients et appât du gain.

On gagne souvent plus d’argent en étant freelance. Tout l’argent gagner est pour soit. Mais gagner plus, rime souvent avec travailler plus. Pas de travail, pas d’argent. Il faudra aussi gérer les problèmes de recouvrement : certains clients ne sont pas forcément de bons payeurs ou contesteront vos factures.

Freelance : la face noire.

La flexibilité du travailleur en freelance est toutefois relative. Dans le cas où la demande augmente, les heures supplémentaires suivent. Si le travailleur indépendant n’a presque pas de compte à rendre, il doit satisfaire la demande de sa clientèle. En cas de non satisfaction de cette dernière, le bouche à oreilles peu s’avérer fort préjudiciable et arrêter net toute ambition. Parfois, travailler en freelance exige une disponibilité (jours et nuits, week end, jours fériés), même à minuit un mail peut arriver. Les traiteurs indépendants par exemple travaillent plus en soirée et les jours fériés.

Travailler en freelance demande une certaine rigueur et du « bon boulot ». La clientèle s’élargit grâce à votre réputation. Un autre inconvénient de travailler en freelance : le manque d’offre. À certaine période de l’année, on peut se retrouver sans contrat, alors qu’à d’autres, on ne sait plus où donner de la tête.

Et en cas de maladies, le freelance ne travaille pas, donc pas de revenus. Ici pas de congés maladies.C’est un peu « marche ou crève ». Dans le même registre, les longues vacances restent longtemps un rêve : trop de risque de perdre des clients. On essaie de profiter de quelques ponts et longs week end pour s’évader un peu.

Autre souci. Il vous faudra faire preuve de rigueur dans vos comptes. Bien souvent, il sera préférable de faire appel à un comptable. Évidemment, ne pas utiliser l’argent gagner uniquement pour se faire plaisir. Il y aura des taxes et impôt à payer… et une trésorerie à se faire en cas de coup de dur.

Qui dit travailleur indépendant ou société individuelle, réclamera aussi un effort administratif. Se déclarer, avoir un statut officiel est un plus sérieux quand on doit produire une facture. Dans tous les cas, il est toujours préférable d’être en accord avec la loi.

Trouver des clients.

Être son propre patron veut aussi dire faire sa propre publicité. Se faire connaître. Le bouche à oreille c’est bien mais on peut attendre longtemps que le téléphone sonne. Le freelance, ou travailleur indépendant, doit se montrer pro-actif. Et dans cette démarche, le web montre toute sa puissance : un blog, un site web, quelques comptes de réseaux sociaux (Facebook, Google Plus, Twitter, Linkedin…) sont une bonnes bases pour faire valoir ses capacités, aller chercher le client.

Mais là aussi, le web ne fait pas tout tout seul. Il faut se montrer actif et aller à la chasse au prospect. Les millions d’utilisateurs d’internet n’attendent pas votre blog pour vivre. Des sites comme toutpourtous.mg sont un excellent moyen de mieux se faire connaître auprès d’une plus large audience que ses quelques amis. Vous bénéficiez d’un page complète de présentation de votre activité, que vous pouvez modifier quand vous le souhaitez, et même la partager sur les réseaux sociaux.

Le mythe du freelance tient un peu dans cette phrase d’humour bien connue : « Tu connais le seul boulot où l’on travaille en pyjama » ??? « Freelance » !!! et oui. Pour ceux au moins qui travaille à domicile. Pas besoin de costard. Mais attention. ce n’est pas la panacée. ceux qui espèrent un travail cool risque d’être déçu. Un freelance, c’est avant tout un entrepreneur.
Étiquettes : , , , , , , , ,

14 Commentaires pour cet article

  • Jaona ANDRIANASOLO Juin 07TH, 2017

    Bonjour,
    Je suis un dessinateur indépendant. Et je suis toujours à la recherche de travail en freelance. Mon domaine d’activité est principalement le Génie Civil : élaboration de plans en 2d et 3d, visite virtuelle pour les chevronnés. Me contacter sur +261 33 02 935 15 ou m’envoyer un e-mail sur andrianasolojaona@yahoo.fr si vous êtes intéressé.
    Nota : ça fait plusieurs mois que je me suis lancé dans le métier de freelance et mes clients en sont satisfaits depuis.

  • Rakotonandrasana Herizo Mai 30TH, 2017

    Bonjour, je suis Infographiste, si vous avez besoin de faire des affiches, des faire-parts, des panneaux, des autocollants, brochures… vous pouvez me contacter au 033 47 967 52 ou m’envoyez un mail au enitsarivo@gmail.com , merci

  • k2 Mai 04TH, 2017

    c’est une article forte!

  • Nari Oct 26TH, 2016

    Est-ce qu’il existe un travail en freelance qui paye vraiment bien ? je suis rédacteur web à domicile capable d’effectuer 2 à 3 articles par jour pour un job à domicile soit 5000 mots par mois mon mail arivel@netcourrier.com

  • Zina Août 12TH, 2016

    Bonjour! Je suis consultante en marketing. J’effectue : étude de marché, enquête, tout ce qui est relatif au marketing. mon mail: zinasoleil@gmail.com

  • Rabearimanga Juil 29TH, 2016

    Bonjour je voulais être travaille en freelance si quelqu’un cherche pour faire le travail de saisie à domicile veuillez me contactez merci voici mon mail avorabe@gmail.com , tel 0337197441

  • Ainah Avr 19TH, 2016

    Bonjour je voulais être travaille en freelance si quelqu’un cherche pour faire une pack mariage.
    Tel. 0340940449

  • Marcel Avr 11TH, 2016

    Bonjour ,

    Je suis bien intéressé par le boulot freelance , et j’aimerai avoir un job comme compta ( imputation , enregistrement pièces compta ,….) et aussi comme opérateur de saisie ou autre , ou bien un secrétaire . J’ai mon après-midi dispo. voici mon mail : sasorirakoto@gmail.com

  • John Ignace Mar 14TH, 2016

    Bonjour je voulais être travaille en freelance si quelqu’un cherche un homme pour faire son faire part ou d’autre chose je sais bien faire une création d’invitation ou de l’organiser des événements ( mariage séminaire ect ) bmon adresse mail dimymitsam05@gmail.com ou 034 61 851 04
    Merci

  • Tahina Nov 18TH, 2015

    Bonjour,
    Je souhaiterai me lancer dans un métier en indépendant, cependant j’ignore tout ce qui est démarches administratives pour se mettre en règle aux yeux de la loi : dois-je avoir un n° STAT, NIF et tout ca? Si oui, quelles sont ces différentes pièces que je dois avoir?
    Dans le cas où mon client est domicilié à l’étranger et que la rémunération va se faire via un virement bancaire (accessoirement payé en euros), quels justificatifs dois-je fournir pour que ma banque accepte le virement d’une somme assez conséquente?
    (Vous pouvez me répondre via mon mail personnel witeax2587@yahoo.fr)
    Merci d’avance pour votre réponse.

  • patou Oct 05TH, 2015

    Le quotidien du rédacteur freelance est encore plus pire aujourd’hui à cause du dumping perpétuel des tarifs. Désormais, il faut travailler 3 fois plus qu’avant pour avoir son salaire pour un seul client. Ce n’est pas un métier de rêve mais un gagne pain comme une autre.

  • RAINIZAFINDRAMANANA Sep 05TH, 2015

    Bonsoir, je suis intéressé par le Freelance depuis l’université et j’aimerais bien travailler tout en étant indépendant. Je voudrais bien déposer ma candidature ma j’ignore comment vous envoyer mon curriculum. mon adresse mail est le suivant sam100herizo@gmail.com.

    • tpsmadagascar Sep 10TH, 2015

      Bonjour et tout d’abord merci d’utiliser nos services d’informations consommateurs 🙂
      Je pense que vous n’avez pas bien compris ce qu’est un freelance, ou que vous pensez que cette article est une offre d’emploi.
      • Un freelance est un travailleur indépendant. Comme une petite entreprise, il doit trouver ces propres clients, contrats, missions. Il n’a donc pas de CV à déposer comme dans une démarche de recherche d’emploi classique. Il doit aller présenter ces compétences pour se faire connaître d’éventuel clients.
      > Avec Toutpourtous.mg, vous pouvez gratuitement, ouvrir une page dans laquelle vous présenterez vos compétences, le service freelance que vous proposez et ainsi espérer vous faire connaître auprès de clients éventuels.
      • Cet article présente brièvement le métier de freelance à Madagascar. Il n’est pas une offre d’emploi. Il arrive que Dwizer travaille avec des freelances, notamment pour le référencement ou la rédaction web.
      Merci et bon courage

  • Tahina Juin 02ND, 2015

    Bonjour,

    Je souhaiterai me lancer dans un métier en indépendant, cependant j’ignore tout ce qui est démarches administratives pour se mettre en règle aux yeux de la loi : dois-je avoir un n° STAT, NIF et tout ca? Si oui, quelles sont ces différentes pièces que je dois avoir?
    Dans le cas où mon client est domicilié à l’étranger et que la rémunération va se faire via un virement bancaire (accessoirement payé en euros), quels justificatifs dois-je fournir pour que ma banque accepte le virement d’une somme assez conséquente?

    (Vous pouvez me répondre via mon mail personnel witeax2587@yahoo.fr)

    Merci d’avance pour votre réponse.

Ajouter un commentaire