Publié lemars 5, 2015
0

Offres d’emploi, les pièges : comment les reconnaître ?

offres-emploi-madagascar
Il est souvent compliqué de trouver un emploi qui convient à notre attente. Pour ceux qui ont un travail, le salaire à la fin du mois s’épuise bien vite. Ainsi, des personnes malintentionnées ont profité de cette situation. Le malheur des uns font le bonheur des autres, dit-on. Ces personnes proposent des offres d’emplois alléchants mais pourvues de pièges. Comment les reconnaître ?

Les offres d’emploi « trop belles pour être vraies ».

Des offres d’emploi inondent les réseaux sociaux et les sites de petites annonces. À part les offres sérieuses, certaines offres s’avèrent être pire que le cheval de Troie. Ci après quelques indices pour les reconnaître.

Il existe des offres d’emploi qui vous proposent une grosse rémunération pour une toute petite mission. Par exemple : « Gagnez 300 000 ar pour 1h de travail par jour, pour arrondir vos fins de mois. Aucun diplôme requis, votre motivation suffit. ». Vous sautez sur l’occasion et puis une fois à l’entretien, le recruteur vous demande un droit de formation à 10 000 ar. Vous payez par naïveté dans l’espoir d’en gagner plus. Le faux recruteur vous dit ensuite qu’il vous rappellera. Une semaine plus tard, il n’y a plus personne. Sachez qu’un recruteur sérieux ne vous demandera aucune somme pour une quelconque formation ! Imaginez la somme qu’il gagne avec le nombre de personne tombée dans le piège.

Attention à ces affiches qui sont partout dans la rue, promettant : 350 000 ar pour seulement 2h de travail, pas d’horaires fixes ni de diplômes requis. Un frais de formation vous sera également demandé, mais pas d’engagement d’embauche.

Deuxième exemple de l’offre d’emploi trop beau pour être vrai : on vous promet un emploi à l’étranger comme nounou ou comme agent de maison, un salaire très attrayant. Logé, nourri, blanchi (cela vous permettra donc d’économiser votre salaire). L’agence de recrutement vous demande par la suite des frais d’examen de dossier (100 000 Ar ou même plus), car il faut envoyer votre dossier dans le pays étranger qui recrute. Vous tombez dans le panneau, 15 jours plus tard : aucune nouvelle ! Faites attention à ce genre d’offre d’emploi !

D’une manière générale : on ne paie jamais pour obtenir un emploi ! Si quelqu’un, aussi sérieux vous semble-t-il, vous demande de l’argent en promesse d’une embauche, fuyez ! et n’hésitez pas à lui faire sa réputation sur le net. Pour les agences de recrutement, c’est l’employeur qui les paie. Pas vous.

Parfois, les offres d’emploi à l’étranger aboutissent. Les filles en sont les principales victimes. Une fois arrivée sur le territoire étranger, le soi-disant employeur vous confisque votre passeport. Ainsi, vous pouvez dire « adieu » à votre liberté. Il vous obligera à faire « le trottoir ». Sinon, vous serez victime de maltraitance physique, morale et verbale. Attention, très très dangereux ! Dans la mesure du possible, évitez ces genres d’offres d’emploi pour être femme de ménage à l’étranger. Des corps sans vie de jeunes filles qui ont travaillé au Liban ont été rapatriés dernièrement.

Faites attention aux offres d’emploi qui ne mentionnent aucune information sur la société ni le recruteur. Assurez vous de bien vous informer sur la société qui recrute. Il faut connaître exactement l’offre en question. N’envoyez aucune photo de vous sauf le CV. Des filles retrouvent par hasard leur photo dans des sites pornographiques malgaches. Des soi-disant recruteurs d’hôtesses leur proposent d’envoyer leur photo en petite tenue, pour un casting.

Les précautions à suivre pour ne pas tomber dans le piège.

Pour ne pas tomber dans le panneau, soyez un minimum réaliste.

  1. Le recruteur ne doit vous demander aucune somme d’argent : que ce soit pour une soi-disant formation ni pour le frais de dossier.
  2. N’envoyez jamais une photo de vous en petite tenue suite à une annonce de casting.
  3. Faites attention aux offres d’emplois alléchantes pour un pays étranger.
  4. Si vous êtes un rédacteur freelance, évitez les tests gratuits de rédaction. Avec 20 tests gratuits, le recruteur aura déjà de quoi remplir son blog. Sinon, il va les vendre à ses clients. Et vous n’en serez même pas payé. Sachez par contre faire preuve de professionnalisme et envoyer une liste précise de travaux déjà effectués avec lien  pour qu’il puisse juger de votre expertise.
  5. Analysez bien l’annonce. Exemple : ne soyez pas surpris si vous répondez à certaines annonces de « masseuses ». Beaucoup de ces « salons de massage » propose – officiellement ou non – des massages érotiques, pour ne pas dire de la simple prostitution.
  6. n’oubliez jamais que c’est l’employeur qui a besoin de vous. Sachez donc vous vendre, ne donner rien, soyez vigilant, et montrez que vous avez de la valeur. N’hésitez pas à poser des questions lors de comportements ou demandes qui vous interpellent afin d’éviter toute ambiguïté.

Sur Toutpourtous.mg, les petites d’annonces d’offres d’emplois sont filtrés par un administrateur. Nous essayons donc, tant que cela est possible, de rejeter toutes les offres suspectes. Si vous rencontrez un problème avec une petites annonces diffusées sur notre site, n’hésitez pas à nous en faire part.

Le manque des offres d’emploi ne devrait pas vous pousser à commettre l’irréparable. Certes, il y a des offres d’emploi sérieuses mais les fraudeurs et escrocs peuplent internet.
Étiquettes : , , , , , , ,

0 Commentaire pour cet article

Ajouter un commentaire